Inscription

"Avant de s'inscrire, chaque étudiant en formation initiale dans un établissement d’enseignement supérieur doit obligatoirement obtenir son attestation d'acquittement de la contribution vie étudiante et de campus par paiement ou exonération (art L.841-5 de la loi ORE de 2017). Pour plus de renseignements et obtenir cette attestation, rendez-vous sur le site https://cvec.etudiant.gouv.fr/.

ATTENTION: sans ce document votre inscription à l'université ne pourra être prise en compte, pensez à fournir ce document lors du dépôt de votre dossier au service scolarité et à le mettre en ligne sur votre compte Adum."

 

Procédure d'inscription en 1ère année de doctorat - Année Universitaire 2018-2019

Campagne d'inscription administrative 2018-2019 -  3 septembre 2018 au 30 octobre 2018.  Soyez attentif à respecter ce délai  - Arrêté du 26 mai 2016
arrêté du 1er juillet 2016

Pour vous inscrire en doctorat vous devez tout d'abord :

  1. Avoir défini un projet de recherche avec un directeur de recherche habilité à diriger des recherches et rattaché à l'Ecole doctorale 67 - Sciences Juridiques et Politiques.
  2. Etre titulaire d'un Master 2 ou DEA.
  3. Créer un compte personnel sur l'ADUM en cliquant sur Ouvre un lien externe dans une nouvelle fenêtreADUM..
  4. Remplissez ensuite le formulaire d'inscription en ligne, imprimer-le et faites le signer par votre directeur de recherche et le directeur du laboratoire.
  5. Faites parvenir votre dossier complet à la scolarité de l'Ecole doctorale (bureau 16)  au plus tard le 30 octobre 2018.

Thèse en cotutelle :La procédure de cotutelle de thèse permet à un doctorant français ou étranger d'obtenir simultanément le grade de docteur français et le grade étranger équivalent après une soutenance unique.

Conditions
L'étudiant doit :

  • préparer sa thèse dans deux établissements d'enseignement supérieur :  l'un en France, le second à l'étranger,
  • être encadré par deux directeurs de thèse (un directeur de thèse dans chacun des deux pays),
  • séjourner par périodes alternatives dans les deux établissements pendant la durée de la thèse.

Cette procédure s'applique dès la première année de thèse et est légalisée par une convention.