Soutenance de thèse de José CARVALHO FILHO

Ecole Doctorale
Sciences Juridiques et Politiques
Spécialité
établissement
Aix-Marseille Université
Mots Clés
Contrôle de Constitutionnalité,France,Brésil,Activisme judiciaire,Interpretation conforme à la Constitution,
Keywords
Judicial Review,France,Brazil,Judicial activism,Constitutional avoidance,
Titre de thèse
De la théorie à la pratique de l'activisme judiciaire: étude de droit comparé Brésil-France sur la méthode de décision de l'interprétation conforme à la Constitution
From theory to the practice of judicial activism: comparative law study Brazil-France focused on the method of décision of constitutional avoidance
Date
Lundi 28 Janvier 2019 à 14:00
Adresse
Espace Philippe Séguin - 31, avenue Jean Dalmas
101
Jury
Directeur de these M. André ROUX Sciences-po Aix
CoDirecteur de these Mme Elise CARPENTIER Aix-Marseille Université
Examinateur M. Eros GRAU Université de Sao Paulo
Examinateur Mme Priscilla MONGE Aix-Marseille Université
Examinateur M. Didier RIBES Conseil d'État
Rapporteur M. Eric CARPANO Lyon III
Rapporteur M. Marcelo FIGUEIREDO PUC de Sao Paulo

Résumé de la thèse

Depuis longtemps, la leçon kelsenienne selon laquelle le Juge constitutionnel serait un législateur négatif se diffuse dans le monde entier. Néanmoins, de nouvelles techniques de décision / interprétation accordant aux juges davantage de pouvoir pour faire face aux atteintes à la Constitution remettent en cause cette notion historique. En effet, le constitutionnalisme contemporain connait plusieurs types de décisions édictés par des Cours constitutionnelles créant des droits et obligations nouveaux. De ce fait, il semble exister une incohérence entre la théorie paradigmatique de Kelsen et la pratique constitutionnelle dans certains pays. Cette thèse propose d'analyser cette question au moyen d'une étude de droit comparé Brésil-France. En mettant l'accent sur la technique de décision de déclaration de conformité à la Constitution sous réserve d'interprétation, l'objectif de ce travail est d'analyser certains arrêts du Conseil constitutionnel français et du Supremo Tribunal Federal brésilien, afin de vérifier d'abord comment lesdites Cours manient cette technique de décision et d’identifier ensuite dans quelle mesure le contexte de chaque pays influence la posture adoptée – self-restreint ou activisme judiciaire. Ces considérations faites, cette thèse se propose d'établir un rapport entre prudence interprétative et encadrement du juge constitutionnel, afin de comprendre comment les contextes social, historique, politique et juridique peuvent promouvoir ou contraindre l'activisme judiciaire.

Thesis resume

For a long time, the lesson of Kelsen about the Constitutional Judge as a negative legislator has been spread around the world. Nevertheless, new kinds of techniques for decision of judicial review that give judges more power to deal with breaches in the Constitution undermine this historical notion. Indeed, contemporary constitutionalism includes several types of decisions enacted by constitutional courts creating new rights and obligations. As a result, there seems to be an inconsistency between Kelsen's paradigmatic theory and the constitutional practice in some countries. The purpose of this thesis is to analyze this question by means of a comparative law study between Brazil and France. It focus on the technique of decision constitutional avoidance, in which is possible to analyze certain cases of the Conseil constitutionnel and the Supremo Tribunal Federal. At a first moment, in order to verify how these Courts handle this type of technique of decision and then to identify how the context of each country influences the conduct assumed – self-restreint or judicial activism. After considering these aspects, this thesis is developed around establishing a relationship between interpretative prudence and the framework of the constitutional judge, in order to investigate how the social, historical, political and legal contexts can promote or constrain judicial activism.